Très bonne fête à toutes les mamans avec un petit poème de Sully Prudhomme (trouvé chez Maya) :

 

Fait d'héroïsme et de clémence,
Présent toujours au moindre appel,
Qui de nous peut dire où commence,
Où finit l'amour maternel ?
Il n'attend pas qu'on le mérite,
Il plane en deuil sur les ingrats ;
Lorsque le père déshérite,
La mère laisse ouverts ses bras.


~Sully Prudhomme~

 

DSC_0080